Démarche qualité & Gestion des risques

⇢ LA QUALITÉ

La démarche d’amélioration continue de la qualité est ancrée dans nos objectifs d’établissement.
Elle constitue une priorité de la clinique et vise à optimiser la prise en charge du patient.
Cette politique est caractérisée par une démarche multidisciplinaire et interprofessionnelle.
Elle est partagée par tous les professionnels : médicaux, soignants, administratifs, techniques et hôteliers.
Ainsi, toutes nos équipes sont mobilisées pour accomplir leurs missions selon une démarche qualité qui place le patient et les conditions de son séjour au centre de toutes nos attentions.


⇢ LA CERTIFICATION

La démarche qualité s’inscrit dans le cadre de la Certification des établissements de santé réalisée par la Haute Autorité de Santé.

Tous les 4 à 6 ans, la Haute Autorité de Santé (HAS) procède à une visite de certification.

La certification est une évaluation externe qui a pour objet d'évaluer la qualité et la sécurité des soins dispensés ainsi que l'ensemble des prestations délivrées par les établissements de santé. Elle tient compte notamment de l’organisation interne et de la satisfaction des patients. Il s'agit d'une procédure obligatoire.

La clinique Mirambeau a passé la certification V2014 en Septembre 2016 et a été certifiée en A.
La clinique a ainsi obtenu le plus haut niveau de certification délivrée par la Haute Autorité de santé, sans obligation ou recommandation d’amélioration.

Le rapport de cette visite est consultable sur le site : HAS SANTE.


⇢ LES INDICATEURS

Notre établissement est attentif au suivi de la qualité de ses soins et de son accueil. Dans ce but, la clinique dispose d’indicateurs pour le suivi de la qualité de la prise en charge dans les domaines de la certification, de la lutte contre les infections nosocomiales et dans la tenue du dossier patient (IPAQSS).

Le Score ICALIN (indicateur composite de lutte contre les infections nosocomiales) reflète l’organisation, les moyens et les actions mis en place pour lutter contre les infections nosocomiales. C’est un outil de pilotage de la qualité et de la sécurité des soins mais également un outil de pilotage interne des établissements de santé. Les résultats de cet indicateur montrent une implication croissante des professionnels dans l’amélioration de leurs pratiques.

L’indicateur ICSHA (indicateur de consommation en solutions hydro-alcoolique) mesure la consommation de PHA (solutions ou Produits Hydro Alcooliques) dans les établissements de santé. Un objectif de consommation est fixé par le Ministère de la Santé en fonction de l’activité de l’établissement de santé (chirurgie, psychiatrie…).

Les PHA sont plus efficaces, mieux tolérés et plus faciles d’utilisation que le lavage des mains au savon.L’utilisation des PHA est une mesure-clé de prévention des infections nosocomiales. L’indicateur est le rapport entre la consommation effective de PHA par un établissement et la consommation attendue.

Ces indicateurs sont disponibles sur le site SCOPE SANTE et affichés dans la clinique. Ils sont regroupés en plusieurs catégories : les orientations stratégiques et le pilotage de l’établissement, la sécurité et la qualité des soins, les droits et informations du patient, le parcours du patient.


⇢ LES ÉVÈNEMENTS INDÉSIRABLES

Un événement indésirable est un événement ayant une nature négative pour le patient.
Ces évènements font l’objet d’une déclaration et d’une analyse au sein des équipes.
Les événements indésirables graves font l’objet d’un traitement spécifique. Cette analyse permet aux équipes d’adopter des solutions afin d’améliorer votre sécurité au sein de l’établissement.

D’autres méthodes sont également appliquées : les CREX (comité de retour d’expérience). C’est une méthode de gestion de la sécurité des soins destinée au service médical et à l’équipe de soins.
Il s’agit d’un groupe de professionnels qui se réunit chaque trimestre pour analyser rétrospectivement les événements indésirables liés aux soins détectés et signalés en vue de les gérer..


⇢ LA SATISFACTION DES USAGERS

Dans le cadre de notre démarche qualité, nous effectuons une évaluation de votre satisfaction.
Ainsi, nous pouvons mesurer votre degré de satisfaction sur les différentes prestations de votre séjour. Pour ce faire, nous vous invitons à remplir le questionnaire de satisfaction qui vous sera remis à la fin de votre séjour.

Le bilan annuel de satisfaction des usagers est affiché sur le tableau d’information destiné aux patients et à l’accueil.


⇢ LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

L’établissement s’est engagé depuis 2009 dans une démarche de développement durable.
L’objectif de cette démarche est la sensibilisation des professionnels et des patients sur tous les aspects du développement durable : tri des déchets, économie des énergies (eau, électricité…).


⇢ INSTANCES

Les différentes instances présentes au sein de la clinique permettent une meilleure coordination des professionnels exerçant dans la structure.


⇢ Le COPIL

Le Comité de Pilotage de la Qualité et le responsable qualité et gestion des risques de l’établissement s’assurent de la démarche d’amélioration continue de la qualité de la prise en charge.


⇢ La C.M.E.

(Conférence Médicale d’Etablissement) regroupe les médecins, le pharmacien de l’établissement et la directrice administrative. La CME est chargée de participer à l’évaluation des soins. Elle donne son avis sur la politique médicale de l’établissement et participe à l’élaboration du projet d’établissement à travers le projet médical.

Cette commission supervise directement la Commission de Lutte contre la Douleur, à laquelle est rattachée une IDE référente à la douleur. Le CLUD défini et met en oeuvre une politique de prise en charge de la douleur. Il travaille avec l’ensemble des professionnels de l’établissement afin d’améliorer la prise en charge préventive et curative de la douleur des patients.


⇢ Le C.L.I.N

(Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales) définit un programme relatif à l’organisation, la prévention et la surveillance des infections nosocomiales dans l’établissement.

Vous êtes dans un établissement où la surveillance des infections fait l’objet d’une vigilance spécifique. Les infections qui peuvent être contractées lors d’une hospitalisation sont appelées infections nosocomiales. Elles sont dues à des microbes provenant de votre corps.
Le CLIN met en place par l’intermédiaire de l’EOH (l’équipe opérationnelle en hygiène) les bonnes pratiques d’hygiène et un système de surveillance du risque infectieux.

Le CLIN est composé d’une équipe pluridisciplinaire qui travaille en collaboration avec tous les services de la clinique. Son rôle principal est le respect de l’hygiène hospitalière au travers de :
- l’organisation des actions de lutte contre les infections
- l’organisation des actions de formation du personnel dans le domaine de l’hygiène hospitalière
- la surveillance des infections nosocomiales Programme annuel de lutte contre les infections nosocomiales de l’établissement : Enquête de prévalence proposée par le CLIN sur les IN (Infections Nosocomiales)Bilan standardisé / Révision des Procédures et des Protocoles hygiènes Prélèvements de Surfaces (Salle IDE - Salle ECT) / Bilan de l’écologie bactérienne Suivi des BMR (Bactérie Multi Résistantes) / Consommation annuelle des Antibiotiques.


⇢ Le COMEDIMS

(Comité des Médicaments et des Dispositifs Médicaux) et la commission des Antibiotiques participent à la définition de la politique du médicament et des dispositifs médicaux de l’établissement.

Des responsables sont nommés pour le Système de management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse et chacune des vigilances : matério-vigilance, pharmacovigilance, réacto-vigilance, infectio-vigilance, cosméto-vigilance, pharmacodépendance.


⇢ La CDU

(Commission de Relations des Usagers).

Elle a pour mission de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’accueil des personnes malades et de leurs proches ainsi que de leur prise en charge.
Elle doit également faciliter les démarches pour exprimer les griefs auprès des responsables d’établissement.

De même, la CRU veille au respect des droits des usagers : elle assure la prise en charge des plaintes ou réclamations formulées par les usagers de l’établissement ainsi que des suites qui leur sont données.


⇢ Le CLAN

(Comité de Liaison d’Alimentation et de Nutrition) est intégré dans le COPIL.

Le CLAN définit la politique de prise en charge nutritionnelle des patients et les actions d’éducation nutritionnelle.


⇢ Cellule Identito-Vigilance

(intégrée dans le COPIL) définit une organisation et des moyens permettant de fiabiliser l’identification du patient à toutes les étapes de sa prise en charge.

De même, elle assure l’analyse et la gestion des erreurs liées à l’identité du patient (a posteriori) et participe à l’analyse à priori des risques liés à l’identité du patient.


Clinique Mirambeau 2015 / Tous droits réservés / Photos Clinique Mirambeau - Shutterstock

Création Studio Elegant Design